Faqs

Membrane liquide de polyuréthane Ultraflex

EAGLE GROUP WATERPROOFING

ultraflex
Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

La couche primaire n’est pas nécessaire. Est-ce vrai ?

Les couches primaires sont en général destinées à améliorer la base et à lisser le support (pour les supports irréguliers) et l’absorption (pour les supports poreux).

UltraFlex est un système de membrane polyuréthane à fort contenu de solides (>90%) et qui, par ailleurs, s’applique selon le système wet-on-wet (double couche humide). Elle est entièrement renforcée grâce à UltraFlex matting, une maille en fibre de verre de 225 gr/m2. UltraFlex possède un ancrage excellent, qui a été testé sur une multitude de supports, c’est pourquoi l’application d’une couche primaire destinée à améliorer l’ancrage n’apporterait rien et ne ferait qu’augmenter le coût tant en produits qu’en temps d’application (temps d’installation de la membrane sur le chantier).

En cas de supports irréguliers ou très absorbants, il est possible d’appliquer une couche préalable d’UltraFlex 24 heures avant d’appliquer la membrane par le système wet-on-wet. Essayez cette option même avec TIXAL et obtenez des résultats surprenants.

Avec UltraFlex, on fait tout grâce à un seul produit (fixer et régulariser l’absorption et le support) tout en obtenant une première imperméabilisation de la surface à traiter.

Pourquoi dois-je installer la maille ?

Le fait d’utiliser la maille UltraFlex Matting apporte de nombreux avantages : cela permet d’appliquer le produit avec le système wet-on-wet, en éliminant ainsi les temps d’attente entre les couches, ce qui permet de gagner du temps sur les chantiers; cela assure l’application correcte du produit en garantissant l’épaisseur minimale conseillée pour la membrane (1,2 mm) afin d’obtenir une étanchéité à long terme (+25 ans); cela simplifie le pontage des fissures et minimise les différences de nivellement du support en renforçant le système face à d’éventuelles ruptures; cela contribue à compenser d’éventuelles erreurs de préparation du support; l’entrelacement multidirectionnel des fibres offre une meilleure résistance aux tensions dans toutes les directions, non seulement horizontalement mais verticalement, comme avec d’autres systèmes de type voile ou géotextile.

De plus, elle est très facile à manipuler avec les mains, elle s’adapte parfaitement à toutes les surfaces, et en plaçant le bord effiloché sur le côté droit au niveau des chevauchements on obtient ainsi une membrane uniforme et continue sans marques de chevauchements.

Dois-je suivre un cours pour appliquer le système ?

La membrane UltraFlex a été conçue pour qu’elle puisse être placée facilement sur le chantier. Pour que l’application soit intuitive et qu’elle puisse être corrigée si vous vous trompez ou s’il y a un imprévu sur le chantier. Nous vous conseillons de lire attentivement le guide de mise en œuvre de la fiche technique d’UltraFlex et de visionner la vidéo de 4 minutes que nous avons préparée (vous la trouverez dans la section Application sur le site www.ultra-flex.com et sur Youtube). Comme toujours, il y a des astuces et des systèmes de construction à découvrir. Contactez-nous et nous vous fournirons les renseignements nécessaires pour faire de vous un expert.

Puis-je réparer la membrane une fois sèche ?

Bien sûr ! Nettoyez-la avec un peu d’eau et de savon neutre et séchez-la à l’aide d’un chiffon. Découpez la surface à réparer. Appliquez le matériau comme vous le faites habituellement (posez une première couche généreuse d’UltraFlex, placez Ultraflex Matting dessus, appuyez avec le rouleau pour bien imprégner la maille et couvrez-la à l’aide d’une deuxième couche). Si vous effilochez les bords d’UltraFlex Matting, lorsque tout sera sec, la réparation ne se verra presque pas. Faites chevaucher environ 15 cm.

UltraFlex est-il compatible avec des membranes bitumineuses ? Le PVC ? Les écrans asphaltiques ? Le butyle ? Le métal ? Le bois ? Le goudron ? La plaquette ? Le Baldosin ? Le béton ? La tôle métallique ?

Ultraflex est compatible avec la majorité des supports de toitures. Les 2 supports qui pourraient présenter des complications sont l’EPDM et le TPO. En cas de toitures construites avec ces matériaux, nous conseillons de faire un test sur un petit morceau et de le laisser sécher entre 4 et 7 jours pour vérifier la compatibilité.

Quelles est la fiabilité de l’efficacité de cette membrane à long terme ?

Ultraflex est un système de membrane liquide de polyuréthane certifié pour une vie utile supérieure à 25 ans pour les toitures vertes (homologation ETE -Évaluation Technique Européenne- et BBA –British Board of Agreement-). Par ailleurs, la membrane Ultraflex est approuvée par le NHBC (National House Building Council) tant pour les constructions neuves que pour les rénovations.